jeudi 12 septembre 2013

En passant à Fushimi Inari

Fushimi Inari - Kyoto 2013

 La semaine dernière, nous avons eu droit à un gentil typhon et les grosses pluies qui vont avec.
Septembre est le mois pris entre les grosses chaleurs d'août et les douces températures d'automne, et c'est souvent à cette période que les tempêtes arrivent.
On se souviendra longtemps de notre vol pour Kagoshima, il y a un an, en plein milieu d'un typhon venant d'Okinawa...

Comme nous avons eu un week-end très pluvieux, je n'ai malheureusement pas pu vraiment sortir.
Je me suis donc décidée, entre deux grosses pluies, à aller à Fushimi Inari dimanche après-midi.
Au final, j'ai bien fait: il y avait très peu de monde et l'ambiance était tout à fait différente.

Pour ceux qui ne le savent pas, Fushimi Inari est le 2ème endroit le plus visité du Japon.
Situé au sud de Kyoto, c'est le lieu que vous voyez parfois dans les reportages sur le Japon où l'on trouve tous ces Torii alignés.

Je n'avais pas eu l'occasion d'y retourner depuis 2009, c'était donc le moment ou jamais d'y aller !

Fushimi Inari - Kyoto 2013

J'ai mis environ 30 minutes en vélo pour m'y rendre.
J'étais étonnée de voir qu'à partir du sud de la gare, les quartiers Kyotoïtes ont un aspect très différent.
J'avais l'impression d'être dans une petite ville de campagne tranquille, rien à voir avec Sanjo, Gion, la gare, et même Higashiyama.

Je n'avais que très rapidement repéré où se trouvait ma destination sur une carte, mais je n'ai pas eu de mal à l'atteindre : Lorsque j'ai vu le nombre de gens amassés, j'ai vite compris que j'étais arrivée.

À Fushimi Inari, il y a donc toute une promenade au milieu des torii. L'on a même la possibilité de grimper tout en haut de la montagne, pour un trajet aller d'environ 2h. L'expédition est entrecoupée de petites étapes avec des temples et l'on peut redescendre à tout moment.
Je n'ai bien entendu pas fait l'intégralité du chemin, car vu le ciel menaçant, je ne risquais pas d'aller bien loin.

Parmi les visiteurs, un nombre énorme d'étrangers, mais aussi de couples de japonais venus simplement se promener et apprécier le spectacle.
Le Fushimi Inari est décidément à la hauteur de sa réputation !

vendredi 30 août 2013

La leçon

 
On the way back home - Kyoto 2013

Aujourd'hui, je suis un peu en colère, alors je viens le dire ici (vous m'en excuserez d'avance).
Je commence à en avoir assez de tous ces gens qui se permettent de donner leur avis sur des sujets qu'ils ne maîtrisent pas, qu'ils ne connaissent pas, et qui d'habitude, ne leur font ni chaud ni froid.

Aujourd'hui, on m'a dit que le Japon est un pays aseptisé, ou la femme n'a aucune place et où la liberté non plus.
On m'a dit que le Japon était radioactif, que les japonais étaient cruels, que le libre-arbitre tendait à disparaître, que leur traitement des déchets était pitoyable, que le "rang" de la famille est une des choses les plus importantes, que manger des ailerons de requin est inadmissible et inacceptable.

Sincèrement je n'ai rien répondu à ça, parce que j'étais, et je suis encore, très énervée, et que la conversation aurait été sans fin.
Les personnes qui ont eu ces propos ne sont jamais allées au Japon, n'ont probablement que très peu voyagé, et ne voient certainement pas plus loin que les limites de leur ville.
Je suis exaspérée de voir à quel point les gens peuvent avoir une vision faussée du monde, et à quel point les a priori sont profondément ancrés chez eux.

J'en ai assez d'entendre des idioties pareilles, et toujours les mêmes questions/affirmations revenir: "La radioactivité te tuera", "Au Japon ils se suicident tous", "Les jeunes sont bizarres avec leurs cheveux bleus ou roses".

J'aimerais que toutes ces personnes viennent ici et voient à quel point le Japon est un pays formidable.
Il n'y a pas de pays parfait, et le Japon a bien des défauts (dont je parle régulièrement ici d'ailleurs !), mais  toutes ces médisances sont parfaitement infondées, et sont relayées par des personnes à l'esprit étriqué, qui n'ont strictement aucune idée de la vie et de la société japonaises.
Ce pays mérite d'être visité, vous l'aurez compris, je ne saurai que trop le recommander.
Chacun pourra alors y voir les richesses culturelles et humaines qui font de lui une grande nation.

dimanche 25 août 2013

O-bon Matsuri

(NB: On dit O-bonne et pas Ô bon !)

L'été est synonyme de festivals au Japon.
Vous aviez déjà pu voir le Gion Matsuri au mois de juillet, quant à août, il est indissociable des traditionnels Hanabi et O-bon Matsuri.

O-bon est en fait le festival dédiés aux morts, un peu comme la Toussaint chez nous, et se déroule pendant 3 jours, à la mi-août.
Il est l'occasion pour les familles d'aller entretenir les tombes des morts, et de leur rendre hommage en allumant des petites lanternes devant chez soi.
C'est aussi le moment de faire des offrandes de nourriture, même si j'avais pu constater lorsque j'étais en famille d'accueil, que ces offrandes se faisaient toute l'année.

Les traditions liées à O-bon diffèrent dans chaque région. Mais n'ayant jamais expérimenté l'été au Japon avant cette année, j'étais très excitée à l'idée de voir le festival O-bon de Kyoto, qui est un peu particulier.


O-bon Matsuri - Kyoto 2013

Vendredi soir, nous avons donc fait une Takoyaki party chez un collègue (ça commençait bien), et nous sommes allés tout en haut de l'immeuble, sur la terrasse. Pourquoi me direz-vous ? Parce qu'à Kyoto, pour O-bon, des kanji géants sont formés par des arbres enflammés sur les montagnes, tout autour de Kyoto.
De la terrasse, à 20h pile, nous avons pu admirer le kanji de 大 (dai, grand), à l'est, puis à l'ouest un moment après. À l'ouest toujours, un bateau s'est aussi enflammé (mais nous ne pouvions malheureusement pas bien le voir).
J'ai demandé quelques explications, et l'on m'a dit que la fumée des ces kanji était un hommage aux anciens. Ce sont les personnes qui habitent à proximité des lieux qui enflamment les arbres.
En tout, il y a 5 kanji qui s'enflamment tout autour de Kyoto: 妙法 (myoho: difficilement traduisible), qui viendrait de l'origine du bouddhisme, (dai: grand), que l'on retrouve à deux endroits de Kyoto, un Bateau, dont la proue est le symbole du passage dans le paradis bouddhiste, et un Torii, porte que l'on trouve à l'entrée des temples shintoïste.

Ces kanji s'enflamment pendant plusieurs dizaines de minutes avant de s'éteindre. Il y avait un monde fou dans les rues, il paraît que près de la rivière Kamogawa, c'était aussi bondé que pendant le Gion Matsuri !

J'ai été ravie de pouvoir assister à ça, et je le recommande à tous ceux qui sont de passage au Japon en août !

samedi 24 août 2013

Balade à Higashiyama

Tout d'abord je tiens à m'excuser, cela fait un moment que je n'avais pas posté !

Tout va bien ici à Kyoto. Cela fait maintenant deux mois que je suis arrivée, le temps passe à une vitesse folle...
Niveau climat, c'est toujours pas ça, il fait moins chaud mais très lourd, je vous avoue que c'est bien la première fois que je n'aime pas l'été !
Nous sommes déjà fin août, donc le temps va doucement se radoucir, et j'attends l'automne avec hâte !

Mis à part ça, je passe mes week-ends à faire du vélo dans Kyoto, j'adore ces moments !
Je vous avais mis un petit aperçu de mon dernier passage au Kiyomizu dans un ancien article, aujourd'hui je vous en parle un peu plus en détails !
 
Le temple où j'ai mangé - Le temple de pierre
J'étais partie pour aller visiter le Kodaiji, qui se trouve près de chez moi, mais que je n'ai malheureusement jamais trouvé (pour le sens de l'orientation on repassera).
Je suis arrivée près d'un temple à côté duquel j'ai mangé, puis j'ai continué ma marche en espérant tomber sur le Kodaiji.
J'ai trouvé un escalier qui montait, un mini-temple tout en pierre qui surplombait le quartier, et ai décidé de monter encore plus haut.
C'est là que je suis arrivée devant une porte monstrueuse, qui semblait très vieille et assez délaissée. Elle était entrouverte donc j'ai décidé d'aller voir ce qu'il y avait derrière (on dirait un film, n'est-ce pas ?).
Encore un escalier, envahit par les plantes, était là. En haut il y avait deux japonaises, qui semblaient assez surprises que je sois là. Peut-être étais-je entrée dans une propriété privée ?
Finalement elle sont parties et je suis restée seule.
Il y avait effectivement un temple à cet endroit, totalement délaissé et entouré de plantes qui n'avaient pas été entretenues depuis un moment.
Le temple était plutôt joli mais c'est surtout le paysage qui était beau ! Avec tout ce que j'avais grimpé, j'avais une très belle vue sur Kyoto.

Kiyomizudera - Pagode Yasaka - Le temple abandonné
En redescendant, je me suis dirigée vers le Kiyomizudera et y suis parvenue par un chemin un peu différent de d'habitude. C'était tellement plus joli !
Maintenant je crois que je ne passerai plus que par là (en plus il n'y avait personne).
Le Kiyomizudera était toujours aussi beau, je me lasse difficilement d'y aller...
En redescendant, je suis allée à la pagode Yasaka et suis restée là un moment.

J'adore ce quartier !

Rendez-vous demain pour un nouvel article !

Et ça c'est parce que j'ai pas pu résister à prendre une glace au matcha en repartant...

mercredi 24 juillet 2013

L'interrogation du jour



Parfois, les japonais me font perdre la capacité de penser qu'ils sont normaux.

Aujourd'hui, je sors d'un magasin et vois un attroupement de policiers arriver en courant.
Une urgence ? Un accident ? Un terroriste en train d'attaquer le Takashimaya ?

Peut-être. Mais quoi qu'il en soit, ils se sont tous arrêtés net parce que le petit bonhomme était rouge.
Pour ne pas traverser une rue large de deux mètres. Ou aucune voiture ne passait.

Ne rigolez pas, c'est vrai.

Ils sont fous ces japonais !

dimanche 21 juillet 2013

De la gentillesse des japonais

Depuis que je suis installée à Kyoto (ça fait 3 semaines déjà !) j'expérimente l'accueil à la japonaise.
On m'avait prévenue: À Kyoto, il y a beaucoup d'étrangers et les japonais sont souvent hautains avec eux car ils n'apprécient pas de se faire envahir par les gaijin.
J'étais donc partie avec un petit a priori, en me disant que je risquais d'avoir un choc, surtout après avoir expérimenté les habitants de Kagoshima qui sont très ouverts et chaleureux.

Et donc depuis 3 semaines, c'est tout le contraire qui se passe.
Les gens sont vraiment adorables, je n'en reviens pas !
Entre la mamie qui me dit "Itterashaiiiiiiiiiiiiii !" (Bonne journée) tous les matins en partant, le chauffeur de taxi qui me raconte sa vie en me disant de faire attention toute seule (et en me disant de l'appeler si des fois j'avais un problème), en passant par le gardien de parking que je croise quasiment tous les jours, qui me salue plein d'enthousiasme à chaque fois, ou encore le gardien des vélos qui m'aide quand j'ai un problème, on peut dire que je suis chouchoutée...


Kyoto 2013


Et aujourd'hui, alors que j'étais partie me promener du côté du Kiyomizu, Kodaiji etc., je me retrouve devant la pagode Yasaka, à me poser à l'ombre.
À peine arrivée, une japonaise d'un certain âge me propose de me prendre en photo avec mon appareil.
J'accepte et s'ensuit une conversation sans fin sur Kyoto, le Japon, sa fille, son déménagement il y a 3 ans de Tokyo, le tourisme...
Et sur le "Appelle moi si tu as un problème !".

Si quelqu'un a trouvé mieux pour être de bonne humeur...

Voilà, on peut dire encore une bonne journée !

jeudi 18 juillet 2013

Ce qui vous fera regretter de ne pas être au Japon #1

En revenant du travail, je m'arrête prendre une boisson à un distributeur et j'achète CA:



Ceux qui me connaissent savent que je n'aime pas la pastèque (la texture surtout).
Mais alors ça ! C'est trop bon !!
Soyez pas jaloux, j'en mettrai de côté pour ceux qui me le demanderont ;)

mardi 16 juillet 2013

Gion Matsuri

Hier je suis allée pour la toute première fois au Gion Matsuri, un des plus gros festivals du Japon.
Il se déroule en réalité pendant un mois, mais son point culminant est à la mi-juillet.

À cette période là, les femmes revêtent le yukata et les rues se remplissent de petites échoppes pour manger, boire, s'amuser...
Le 17, les chars font leur grande parade.

Hier, j'ai mis le yukata et j'ai pu assister avec plusieurs de mes collègues au festival au milieu d'une foule monstrueuse.
Bon en fait je l'avoue, c'est dur dur de se déplacer avec tout ça sur le dos (vous auriez vu mon allure...) !
Mais c'était une très bonne expérience.

J'ai pu manger des yakitori, takoyaki (!!!) et des taiyaki (!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!).  (´ ▽`).。o♡
Bref, que du bonheur.

Gion Matsuri - Juillet 2013

Et en bonus, la petite vidéo pour se mettre dans l'ambiance:

video


samedi 13 juillet 2013

Plan de quartier

Ma guest house est située dans le quartier d'Higashiyama (la montagne de l'est), à l'est de Kyoto.
C'est une zone un peu excentrée mais étant du côté ouest du quartier je ne le ressens pas trop.

C'est notamment dans ce secteur que l'on trouve le Kiyomizudera, le musée national de Kyoto, le quartier de Gion et bien d'autres temples.

Ci-dessous, vous pouvez voir une petite carte de Kyoto.
Pour aller au centre (là où je vais travailler), il faut que je traverse la rivière (la Kamogawa) en me dirigeant vers le nord.
Pour aller à la gare, comme vous pouvez le constater, il faut que je fasse la même chose mais en allant vers le sud.
Pour se rendre à Fushimi Inari, c'est encore plus au sud; Arashiyama se trouve en revanche tout à l'ouest.
Mon quartier est entouré en noir sur la carte.

Plan de Kyoto  
 
Vous l'aurez compris, il y a beaucoup de choses à voir à Kyoto, dans des quartiers très différents. Le mieux étant donc de prendre une carte de transports en commun ou de louer/acheter un vélo (mais nettement moins pratique vu les distances à parcourir).

Mais revenons-en à mon plan de quartier.

Higashiyama


Je suis là !

Le bonus de la semaine: compter le nombre de temples qui encerclent ma guest house (et dont les moines décident de faire la prière et de sonner la cloche à toute heure du jour et de la nuit).

mercredi 10 juillet 2013

En passant par Sanjo...

Je ne sais pas si c'est parce que le Gion Matsuri commence très bientôt ou si c'est normal, mais beaucoup de monde se promène, s'amuse et même se baigne aux alentours de Sanjo.

En rentrant lundi soir, je suis tombée sur un cracheur de feu qui faisait son show sur la berge. Il faisait super bon et les gens s'étaient massés devant lui.
Certaines femmes étaient habillées en yukata, un peu plus loin un groupe d'étudiants buvaient quelques bières... J'aime bien ce Japon là !

Kyoto Sanjo - 2013

J'ai maintenant hâte d'être à ce week-end pour pouvoir aller au Gion Matsuri (et manger des tako-yaki).
:))

dimanche 7 juillet 2013

Un achat indispensable

Grâce à un de mes collègues, j'ai enfin réussi à trouver une bonne adresse afin d'aller acheter un vélo.

Ni une ni deux, je suis partie hier après-midi du côté de Demachiyanagi, à 4 stations de chez moi, pour aller en repérage.
Après avoir tourné un petit moment - certains magasins ne font que de la location - j'ai enfin pu trouver mon bonheur.
Je suis donc repartie avec un vélo d'occasion (très très d'occasion), à fond les manettes le long de la Kamogawa.
Qu'est ce que ça fait du bien !
Au final, je parcours très vite et très facilement des distances moyennes, et je ne mets plus que 15 min pour aller au travail le matin. Ca c'est biiiien !
Cette après-midi je suis même allée jusqu'à la gare; 15 min aller, qui dit mieux ?

Bon le problème restera toujours le monde en ville et l'impossibilité de se garer où l'on veut... Mais peu importe j'suis conteeeente !


jeudi 4 juillet 2013

Jours de pluie

Comme vous le savez certainement, l'été n'est pas la meilleure saison pour se rendre au Japon.
Avant cette année, je n'avais jamais expérimenté de venir en pleine période estivale, mais on m'avait prévenue: Il fait chaud.

En réalité, pour le moment c'est assez supportable, il fait chaud certes, mais malgré le taux d'humidité hallucinant, ça n'est pas encore trop extrême. En revanche, je commence à redouter le mois d'août...

Depuis hier, il pleut à grosses gouttes sur Kyoto. Pas la petite pluie fine à laquelle nous avait habituée notre chère Bretagne, non, l'averse bien tropicale avec les grosses gouttes qui ne vous mouillent pas mais vous trempent. Autant vous dire que j'ai très vite regretté d'être partie sans parapluie ce matin (un peu d'optimisme ne fait jamais de mal).

Et pour finir, le petit proverbe à méditer qui tombe à pic; Il s'agit de l'adage de Kanazawa : 
"Même si vous oubliez votre panier-repas, n'oubliez pas votre parapluie"


Kyoto Juillet 2013

mercredi 3 juillet 2013

Officiellement résidente !

Suite à l'arrêt des Alien Cards pour les résidents étrangers (pour plus de renseignements, c'est par ici), le gouvernement japonais a mis un place un système plus avantageux pour lui et pour nous (le suivi des étrangers est facilité, la période est allongée pour les permis de séjour, etc).

Je me suis rendue lundi matin à la mairie de quartier pour faire compléter la carte qui avait été issue à l'aéroport. Cette étape est obligatoire et doit être faite dans les 14 jours suivant votre arrivée, sous peine de renvoi.

Le résultat est là :




Alors, qui c'est la plus heureuse ? :))


lundi 1 juillet 2013

La photo du jour - Le petit déjeuner japonais

Premier réveil, premier petit déjeuner.

J'avouerai que le poisson ou le natto dès le matin ça ne passe pas franchement, mais sinon tout était très bon...
Bon ok, rien ne vaut un bon café-croissant.

Et dans tous les cas, ça ne pourra jamais être pire que le tonkatsu et le curry au réveil chez Okaasan.
Comme quoi on s'habitue à tout ;)

Bonne journée à tous !



samedi 29 juin 2013

Dokoikitai le retour !

Après un peu plus de deux mois de silence, nous voilà de retour !

Alors pourquoi maintenant le retour me direz-vous ?
Surprise surprise, me voilà de nouveau au Japon !

Que s'est-il passé ? Sans rentrer dans les détails trop personnels, j'ai réussi à trouver un premier travail à Kyoto tout près de Sanjo, donc en plein centre.
Je suis arrivée jeudi soir et me suis installée dans ma guest house hier matin; Tout va bien si ce n'est le décalage horaire à gérer...

Et le top du top, le Kiyomizudera à 15min à pied, j'en ai profité pour aller déjeuner à côté ce midi et vous en laisser un petit aperçu...

Après cette petite introduction, très bientôt de nouveaux articles sur ma nouvelle vie japonaise !

またね!

Petite pause au Kiyomizudera pour manger


mardi 9 avril 2013

Le Japon comme nous le voyons

Aujourd'hui, on joue au jeu des questions réponses et on vous dit en quelques lignes nos impressions sur nos séjours sur place, nos bons et nos moins bons souvenirs, ce que l'on préfère et ce que l'on déteste.




Chiran 2012

mardi 2 avril 2013

日本語の学び方

Pourquoi apprendre le japonais ? Comment faire et comment s'y prendre ?
Vers quel genre de profession peut t-on s'orienter ? Est-ce difficile ? L'investissement est-il important ?
Peut t-on débuter à n'importe quel âge ? Quel niveau faut-il avoir pour se rendre sur place ? Certaines méthodes d'apprentissages sont-elles plus efficaces que d'autres ?

Si vous vous êtes déjà posé une de ces questions, si vous êtes découragé de votre apprentissage ou si vous souhaitez tout simplement en savoir plus sur le japonais, alors cet article est fait pour vous !


Apprendre le japonais

 

Chiran 2013


samedi 23 mars 2013

Fais pas ci, fais pas ça - Fumer

Aujourd'hui on va s'adresser à nos amis fumeurs.

On va immédiatement rassurer tout le monde (j'en vois déjà qui paniquent): Si si, on peut fumer au Japon.
Mais bien sûr (comme beaucoup d'autres choses) vous l'aurez deviné, fumer en sol nippon est soumis à certaines règles.
Petit tour de ce qu'il faut faire et ne pas faire lorsque l'on veut

Fumer

Smoking area à Tokyo

vendredi 15 mars 2013

La surprise de la semaine


Petite parenthèse:

Cette semaine nous avons eu une petite surprise en ouvrant le blog: les visites totales avaient doublé dans la nuit !
C'est non sans surprise que l'on s'est rendu compte qu'un site japonais avait fait un article sur le blog, et plus particulièrement sur l'article "On ramène quoi du Japon ?" (traduit en 日本旅行でおすすめのお土産は?).
Une très bonne surprise donc, en espérant que ça continue comme ça !

Pour ceux qui souhaitent voir l'article c'est par ici (en japonais).

ありがとうね!

Osaka 2011 - Sky Biru

dimanche 10 mars 2013

On ramène quoi du Japon ?

Vous vous demandez peut-être ce qu'il faut ramener d'un voyage en terre nippone. D'expérience, quand on n'a pas trop d'idées, on patauge, on ne cible pas les bons quartiers et les bonnes boutiques, on perd du temps, et parfois, on est obligé de se rabattre sur ce que proposent les boutiques de l'aéroport, au moment du départ, et où les prix pratiqués sont exorbitants.
Petit tour d'horizon pour optimiser son shopping.


On ramène quoi du Japon ?

 

La boutique Hello Kitty - Osaka 2009

samedi 9 mars 2013

La photo du jour: le distributeur de cravates

 La photo du jour :

Le distributeur de cravates

 

On a l'embarras du choix...


J'aurais pu vous mettre le distributeur de sacs à aspirateur (oui oui), mais malheureusement, ma photo est de mauvaise qualité.
Au Japon, les distributeurs sont légion. On en trouve à tous les coins de rue, et ça n'est pas une expression !
La tentation est constante, surtout vu le choix proposé: boissons chaudes, froides, snacks, gâteaux... Mais pas que !
Donc oui, au Japon, on fait pratique: un problème de cravate ? Une tâche indésirée ou un fil décousu ? Aucun problème, ils ont pensé à tout. Et pour 1000 yens vous aurez même le choix du coloris.

Ça c'est de l'efficacité !

jeudi 7 mars 2013

Fais pas ci, fais pas ça - Toucher

Aujourd'hui on va parler bonnes manières (parfois il faut).

Bon, alors, on dit souvent "Au Japon, il y a des règles: y a qu'à voir, ils font tout le temps des courbettes et ils sont polis". Oui bon, pas que. En fait, il y a certaines manières à adopter et d'autres à oublier. Un peu comme dans tous les pays en fait...

Donc aujourd'hui, on va parler du

Toucher 

Shibuya 2010


samedi 2 mars 2013

La vidéo du jour: びっくりしたこと

La vidéo du jour:

びっくりしたこと

(Ce qui m'a étonnée en arrivant au Japon)



Bon, après avoir séjourné plusieurs fois au Japon, ça paraît très naturel, mais tout juste en arrivant, j'ai été très étonnée de voir qu'à chaque terminus, les fauteuils des trains se tournaient pour que les passagers soient toujours dans le sens de la marche.

Finalement, ça n'est qu'un petit aperçu du service à la japonaise...


video

jeudi 28 février 2013

Partir au Japon, visa, avion mode d'emploi

Ca y est, c'est décidé, vous voulez partir au Japon.
Pour 1 semaine, 3 mois, 2 ans ou toute une vie, deux/trois petits conseils pour ne pas trop se prendre la tête lors ses préparatifs.

Paris-Copenhague-Tokyo 2010

vendredi 22 février 2013

....Et ce qui n'est pas cliché

Après la première partie relatant des clichés que l'on entend dès que l'on prononce le mot "Japon", il faut quand même parler de ce qui justement, n'est pas cliché.

Prêts à entendre toute la vérité sur le Japon et les japonais ? Ok c'est parti!


mardi 19 février 2013

dimanche 17 février 2013

Kagoshima le Bilan Partie 2: Le logement

D'accord on a du retard, mais maintenant qu'on est bien rentré, qu'on s'est ré-habitué à la vie française, au crachin breton et aux crêpes (non, cette phrase n'est pas clichée), on passe au

Logement